Survivants de l'Inceste Anonymes
Accueil   Définiton   Effets   Vous   Réunions   La méthode   8 Outils   Questions   Contacts

 Les 12 étapes et les 12 traditions des Survivants de l’Inceste Anonymes


Les 12 étapes
1
Nous avons admis que nous étions impuissants devant l'abus et les conséquences de l’abus et que nos vies étaient devenues incontrôlables.
2
Nous en sommes venus à croire qu'une Puissance d’Amour, supérieure à nous-mêmes, pouvait nous rendre l'espoir, le mieux-être et la raison.
3
Nous avons décidé de confier notre volonté et notre vie aux soins d’une Puissance Supérieure Aimante, telle que nous la concevions.
4
Nous avons fait un inventaire moral, sans peur de nous-mêmes, de l’abus et de ses effets sur nos vies. Nous n’avons plus de secrets.
5
Nous avons avoué à une Puissance Supérieure Aimante, à nous-mêmes et à un autre être humain la nature de nos forces et de nos faiblesses.
6
Nous sommes devenus prêts à ce que cette Puissance Supérieure Aimante nous aide à enlever toutes les conséquences néfastes de l’abus et nous avons acquis la volonté de nous traiter nous-mêmes avec respect, compassion et acceptation.
7
Nous avons humblement demandé à une Puissance Supérieure Aimante d’enlever les conséquences néfastes pour la santé et d’autodépréciation issues de l’abus.
8
Nous avons fait une liste de toutes les personnes auxquelles nous avons nui (de notre propre volonté), particulièrement nous-mêmes et notre enfant intérieur, et nous avons résolu de toutes leur faire amende honorable.
9
Nous avons fait amende honorable à ces personnes sauf lorsqu’en ce faisant, il pouvait en résulter des dommages physiques, mentaux, émotionnels ou spirituels pour nous même ou pour les autres.
10
Nous avons continué à prendre la responsabilité de notre propre rétablissement et lorsque nous avons trouvé en nous-mêmes, des comportements encore dictés par l’abus, nous l’avons promptement admis. Lorsque nous avons réussi, nous nous en sommes promptement réjouis.
11
Nous avons cherché, par la prière et la méditation, à améliorer notre contact conscient avec nous-mêmes et une Puissance Supérieure Aimante telle que nous la concevions, lui demandant seulement de nous faire connaître sa volonté à notre égard et de nous donner le pouvoir et le courage de la réaliser.
12
Ayant connu un réveil spirituel comme résultat de ces étapes, nous avons essayé de transmettre ce message à d'autres survivants et de pratiquer ces principes dans tous les domaines de notre vie.


Les 12 traditions
1
Notre bien-être commun devrait venir en premier ; notre rétablissement individuel dépend de l'unité du mouvement SIA.
2
Dans la poursuite de notre objectif commun, il n'existe qu'une seule autorité suprême : un Dieu d'amour, tel qu'il peut se manifester dans notre conscience de groupe. Nos chefs ne sont que des serviteurs de confiance, ils ne gouvernent pas.
3
La seule condition pour faire partie des Survivants de l?inceste anonymes est d?avoir été victime d?abus sexuel dans l?enfance et de vouloir se rétablir.
4
Chaque groupe devrait être autonome, sauf pour des sujets qui touchent d'autres groupes ou l?association SIA toute entière.
5
Chaque groupe SIA n'a qu'un seul but : transmettre son message aux survivants de l'inceste qui souffrent encore.
6
Un groupe ne devrait jamais endosser ou financer d'autres organismes, qu'ils soient apparentés ou étrangers aux Survivants de l?inceste anonymes, ni leur prêter le nom de SIA, de peur que les soucis d'argent, de propriété ou de prestige ne nous distraient de notre but premier.
7
Chaque groupe SIA devrait subvenir entièrement à ses besoins et refuser toute contribution extérieure.
8
Les Survivants de l?inceste anonymes devraient toujours rester bénévoles, mais nos centres de service peuvent engager et rétribuer des employés qualifiés.
9
Les Survivants de l?inceste anonymes ne devraient jamais avoir de structure formelle, mais nous pouvons constituer des conseils ou des comités de service directement responsables envers ceux qu'ils servent.
10
SIA n'exprime aucune opinion sur des sujets étrangers ; son nom ne doit donc jamais être mêlé à des controverses publiques.
11
La politique de nos relations publiques est basée sur l'attrait plutôt que sur la réclame ; nous devons toujours garder l'anonymat personnel dans nos rapports avec la presse, la radio, le cinéma et la télévision.
12
L'anonymat est la base spirituelle de toutes nos traditions et nous rappelle sans cesse de placer les principes avant des personnalités.

 Les 12 étapes et les 12 traditions des Survivants de l’Inceste Anonymes


Accueil   Définiton   Effets   Vous   Réunions   La méthode   8 Outils   Questions   Contacts